Quand Eve vagabonde est un reportage photographique de voyage. Un voyage éternel, acidulé et sucré… réservé aux amateurs de pommes. C’est une sorte d’idée fixe. Quand je découvre une niche, je pars en quête de pommes. Parfois, je tourne en rond. Le niche est là. Offerte. Merveilleuse, comme à Honfleur. Mais de pomme, point !

Pendant que je photographiais les Granny Smith à Dole, une vieille dame m’a interpellée en passant : « Et vous comptez les laisser mûrir ?! ». Alors j’en ai laissé une. Comme un clin d’œil, pour le cas où son chemin du retour l’aurait amenée à repasser par là. Depuis, c’est devenue une habitude ; je laisse toujours une pomme en quittant les lieux.